Qu’est-ce qu’un blocage ?

Les « blocages » ne correspondent pas à la dislocation d'une articulation ou d'une vertèbre : si c'était le cas, le cheval serait paralysé ou subirait des douleurs telles qu'il ne pourrait plus bouger. Un blocage est bien plus une réduction de la mobilité d'une articulation ou d'une vertèbre. Cela peut être dû à des tensions au niveau de la capsule articulaire, au collage des ligaments collatéraux ou à des problèmes musculaires.

More...

Des blocages peuvent aussi survenir dans la musculature. Par exemple, si un cheval n'est pas encore assez échauffé et que l'une des pattes dérape, la musculature est étirée de façon excessive. Le corps augmente alors le tonus (la tension) dans les muscles concernés, ce qui peut générer des réductions de la mobilité et donc un blocage musculaire.

Si le blocage n'est pas détecté, il peut générer ce que l'on appelle un syndrome de chaîne musculaire : la course du cheval devient toujours plus tendue et il finit par boiter à un endroit éloigné de la tension d'origine. C'est pour cela qu'il est très important de traiter tout le cheval, et pas seulement le problème apparent.

Leave a Comment: