Comment se déroule un traitement ostéopathique ?

L'ensemble des observations génère une image complexe des capacités de mouvement du cheval. Ce n'est qu'après que je commence à régler les blocages en procédant selon leur ordre d'importance pour la séquence des mouvements. On remarque que beaucoup de petits problèmes disparaissent d'eux-mêmes lorsque les blocages importants sont réglés.

More...

D'habitude, on commence par une mobilisation générale consistant à étirer la musculature et à faire bouger doucement l'articulation concernée. Ce traitement suffit souvent pour faire disparaître le problème.

D'autres possibilités sont :

  • diverses techniques musculaires comme l'extension (dans la direction opposée à la lésion) ou la détente (dans la direction de la lésion)
  • des techniques d'impulsion à faible force, faible amplitude et grande rapidité (sans jamais dépasser les limites de mobilité de l'articulation)
  • des techniques myotensives consistant à générer une tension et à attendre que le cheval tire de lui-même l'articulation dans la direction de la lésion
  • des techniques tissulaires douces (massage, friction transversale)
  • des techniques fasciales
  • des techniques énergétiques comme l'acuponcture, l'acupressure, la kinésiologie, etc.
  • des thérapies motrices comme l'équitation, la longe, le travail avec des cavaletti, etc.

Leave a Comment: